Home » Dolce vita et patrimoine inégalé : circuit voyage Italie

Dolce vita et patrimoine inégalé : circuit voyage Italie

Saluti amici viaggiatori! Si vous avez cliqué sur ce billet, c’est que l’Italie vous fait de l’œil, et laissez-moi vous confier un secret – elle m’a moi-même séduit jusqu’à l’os. Aujourd’hui, je partage avec vous mon incroyable périple à travers ce berceau de la culture occidentale où la « dolce vita » n’est pas qu’une expression mais un véritable style de vie.

Une escale à Rome, l’éternelle

Commençons notre circuit là où tous les chemins mènent – à Rome. Entre vestiges antiques et gelateria sans pareille, la capitale italienne est un concentré d’histoire vivante. Comment ne pas commencer la journée par un espresso dans le quartier de Trastevere, avant de flâner au Colisée en se demandant comment Russell Crowe a réussi à paraître si crédible en gladiateur ? La Fontaine de Trévi m’a donné du fil à retordre, essayant de trouver l’angle parfait pour ma pièce de monnaie – il paraît que cela garantit un retour à Rome. Véridique ou non, le détour par le Panthéon m’a laissé sans voix, avec ses dimensions et son oculus aussi photogéniques qu’impressionnants.

À la découverte de la Toscane bucolique

Après l’effervescence de Rome, cap sur la Toscane. Et là, plein les pupilles : les collines ondoyantes, les cyprès dressés et les domaines viticoles qui promettent de délectables dégustations. J’ai joué les photographes amateurs à Sienne, avec sa place en coquille – Piazza del Campo -, et à Florence, où chaque ruelle semble œuvre d’art. Vous cherchez une anecdote croustillante ? À Pise, j’ai bien sûr tenté LA classique photo où je fais semblant de tenir la Tour penchée, mais un groupe a décidé de faire de même… en sens inverse. Résultat ? Un merveilleux jeu d’ombres chinoises !

Lire la suite  Bananes, rhum et plages paradisiaques : circuit voyage Martinique

Les merveilles de Venise

Impossible de parler d’Italie sans évoquer Venise. Entourée par les eaux, cette ville regorge de trésors cachés et de coins paisibles loin de l’agitation de la Piazza San Marco. J’ai adoré me perdre dans le dédale de ses canaux, à prendre des chemins de travers pour finalement déboucher sur des campi tranquilles où les enfants jouent au foot entre deux statues millénaires. Ma recommandation non touristique du jour : une balade nocturne, quand la ville s’endort et que seuls les clapotis de l’eau brisent le silence.

Côtes amalfitaines, trésors cachés

Laissez-moi vous parler de cette palette de couleurs vive qu’est la côte Amalfitaine. Imaginez les maisons pastel qui se perchoient sur les falaises avec audace, défiant les règles de la gravité – Positano et Amalfi m’ont autant émerveillé de jour que de nuit. Et les limoncellos si légers qu’ils prétendent ne pas contenir d’alcool! C’est là que j’ai trouvé mon coup de cœur, un petit resto si discret que même Google Maps l’avait raté : « La Sirena del Mare ». Une pasta alle vongole à tomber, promis juré !

Conclusion avitto

Et maintenant, une question sérieuse : avez-vous déjà goûté à la vraie pizza napolitaine ? À Naples, j’ai découvert que la pizza ici est une affaire de cœur, façonnée avec fierté et tradition. Dans l’antique pizzeria « Da Michele », où la file d’attente est aussi légendaire que la pizza elle-même, j’ai appris que la patience est récompensée par la meilleure margherita de l’univers. Et si vous êtes plutôt sucré, ne partez pas sans croquer dans un sfogliatella – un pâté en croûte feuilletée bourré de ricotta et d’arôme citronné, un délice top secret de la Campanie.

Lire la suite  Terres éthiopiennes : un circuit voyage à travers l'histoire et la nature

L’aventure sicilienne

La Sicile, oh la Sicile ! Ses temples grecs, mieux conservés qu’en Grèce elle-même, ses plages éblouissantes et l’Etna, qui crache fumée et légendes. À Taormine, j’ai succombé au charme des ruelles escarpées et des terrasses panoramiques. Et si on y ajoute une pincée de gelato pistache, je pourrais presque déclarer que le paradis terrestre est trouvé.

Dolce vita, mon amour

Si ce périple à travers l’Italie vous a donné envie de fouler vous-même ses pavés, de savourer ses mets et de plonger dans son histoire, alors mon but est atteint. J’espère vous avoir divertis, amis voyageurs, et rappelons-le, voyager, c’est vivre une infinité d’histoires dignes d’être racontées. Arrivederci, et n’oubliez pas : en Italie, chaque coin de rue réserve une surprise, parfois un rire, souvent de l’émerveillement, et toujours une raison de revenir.

Jeff

Revenir en haut de page